2000 ZOLA//J'ACCUSE

À la base c'est un jeu de mot fait dans un coin de cuisine "2000 ZOLA, j'accuse", puis ça devient une blague : "si j'écrivais 2000 accusations ça donnerait quoi?". Puis ça devient une tentative parfois laborieuse, parfois joyeuse mais assez vite je me rends compte de ce qu'il se produit vraiment sous mes doigts et sous mes yeux : un marathon de la colère.

Une énonciation de tous les trucs qui m’agacent un petit peu ou me mettent complètement en rage, des choses triviales ou des scandales d'états, l'insupportable dégueulasserie de la vie. Et pour une fois, sans devoir me justifier ou m'expliquer, j'en mets plein la gueule à ceux qui passent leur temps à nous en mettre plein la gueule.

Parce que si, comme le dit Christiane Rochefort, "L’oppresseur n’entend pas ce que dit son opprimé comme un langage mais comme un bruit.". Alors je n'ai plus qu'à faire beaucoup de bruit.

Un recueil de 2000 accusations. Lecture performance déambulation, forme hybride à improviser de préference dans la rue.

Par June Hyper
Regards exterieurs et aide à la mise en son : Claire Lemercier et Aurélien Blandeau.
Durée : plus ou moins 2h

Toutes les photos sont de Pierre Acobas --> clique pour voir son site <--